ARRIVÉE HÂTIVE DES ANCIENNES CAMPEUSES

Pour créer un environnement chaleureux, les anciennes campeuses arrivent au camp 2 heures avant afin d’avoir le temps de préparer avec nos monitrices l’accueil de nos nouvelles campeuses. Plusieurs familles ont remarqué l’impact positif que ce simple geste a sur le début de nos sessions au camp.

PARTAGER DES EXPÉRIENCES DÈS LE DÉPART

Rire et s’amuser commencent presque immédiatement au Camp Ouareau. Nous créons des expériences partagées et des activités favorisant l’esprit d’équipe afin que nos campeuses se sentent confortables et développent plus facilement des amitiés.

NE PAS AVOIR PEUR DE S'EXPRIMER

Les filles et jeunes femmes ont souvent peur de partager leurs opinions. Il est important pour nous d’encourager nos campeuses à dire ce qu’elles ont en tête. Nous favorisons l’expression d’opinions et d’idées en mettant en place des accords de communauté avec les campeuses, leur donnant l’opportunité d’apprendre (et d’essayer) des techniques de communication pouvant les aider à s’exprimer.

Ce que nos campeuses ont à dire...

"Tu n'as pas besoin d'être autre chose que toi-même, pas de gêne nécessaire!"
          – Katie M, campeuse depuis 9 années

"L'environnement est vraiment bien pensé, et je n'ai jamais eu peur de ne pas être assez bonne à Ouareau"
          – Nadine S, campeuse depuis 2 années

Communication en communauté

O uverture

S ite

E stime

R espect

PROGRAMME OSER

Le programme OSER offre aux campeuses un outil de navigation servant de guide dans leurs interactions avec leurs pairs. Avec l’aide des monitrices, les campeuses apprennent à intégrer les quatre questions suivantes lorsqu'elles prenne des décisions:

  • “Cette action montre-t-elle de l'OUVERTURE face aux autres?”
  • “Cette action protège-t-elle le SITE & l'environnement du camp?"
  • “Cette action favorise t'elle une ESTIME DE SOI positive?”
  • “Cette action est-elle posée dans le RESPECT de mon bien-être émotif et physique ainsi que celui des autres?”

Ces questions représentent plus que des mots sur une page. Depuis l’implantation du programme OSER, nous avons constaté que les campeuses contribuent à créer un environnement sécuritaire au camp tant physiquement qu’émotionnellement et apprennent aussi à faire confiance en leur propre jugement.

DÉCONNECTER POUR RECONNECTER

L’environnement rustique du camp Ouareau permet aux campeuses de connecter avec la nature. Malgré une période d’ajustement initiale, elles découvrent rapidement qu’elles peuvent déconnecter du quotidien virtuel. Sans lecteurs mp3, téléphones cellulaires ou internet, les campeuses adoptent une vraie forme d’autonomie et tissent des liens très forts avec la communauté du camp. À des fins de voyagement, certaines campeuses peuvent arriver au camp avec des appareils électroniques. Ces appareils sont placés en sécurité dans le bureau du camp jusqu’à la fin de la session.

Les photographes du camp parcourent le camp, fin prêtes à saisir les meilleurs souvenirs de l’été; ainsi, les filles ont la chance de vivre au gré du vent avec les yeux grands ouverts sans avoir à capter les images sur-le-champ elles-mêmes. À chaque automne, nous envoyons à chaque campeuse un CD rempli de photos, une présentation de diapositives de la fin de la session et une vidéo de la production théâtrale de sa session au camp.