Être fantastique s'apprends en faisant des erreurs

Essayer de nouvelles choses veut dire ne pas avoir peur de faire des erreurs, surtout devant nos pairs! Lorsqu’une campeuse se sent suffisamment en sécurité pour faire des erreurs, elle n’a pas peur d’essayer de nouvelles choses; lorsqu’elle essaie, elle acquiert de nouvelles expériences qui se transforment rapidement en apprentissage, spécialement lorsqu’il s’agit d’une deuxième langue.

Avoir un accent, oublier un mot, ou ne pas savoir comment conjuguer un verbe méritent tous des médailles d'honneur! Ils signifient "J'ai le courage d'essayer", et ce courage est célébré à Ouareau, que ce soit avec un high five, un sourire, ou simplement le fait de réaliser que quelqu'un d'autre fait autant d'efforts que soi. Le meilleur dans tout ça? À Ouareau, on fait de son mieux dans sa deuxième langue une journée, et on est expert dans sa langue maternelle le lendemain, capable d'aider notre voisine qui y fait de son mieux aussi.

Toutes ensemble

Nouer des relations de confiance n'est pas facile, mais nous reconnaissons que nous partageons les mêmes buts dès le départ. Lors de nos feux de camp d'ouverture, nous discutons du fait que nous sommes toutes dans le même bateau lorsqu'il s'agit de parler notre deuxième langue au camp — même nos campeuses bilingues! Qu'elles aient appris leur deuxième langue au camp, ou qu'elle aient eu la chance de grandir dans un environnement bilingue, nos campeuses bilingues croient au pouvoir du soutien qu'elles peuvent apporter à leur pairs en processus d'apprentissage, et pas seulement en agissant comme un système de traduction automatique.

Nos monitrices ne sont pas toutes parfaitement bilingues — nous les engageons de cette manière délibérément! Avoir des rôles modèles étant “en progrès” dans leur deuxième langue est une inspiration parfaite pour encourager les filles à démontrer leurs habiletés dans la leur, peu importe leur niveau!