Margot Pilote — Co-chef de Poterie

Première année au camp?

2004, je me rappelle encore le jour où mes parents m’ont déposé pour la première fois au camp, j’avais à peine 7 et finalement j’étais assez vieille pour quitter le nid. Quand mes parents sont venus me chercher après deux semaines, je ne voulais rien savoir de partir, j’avais finalement trouvé mon deuxième chez moi. Ça fait 11 ans et j’y retourne avec la même fébrilité chaque année!

 À quoi as-tu le plus hâte au camp cet été?

Ce dont j’ai le plus hâte cet été c’est de revoir mes amies et campeuses que je n’ai pas vues depuis l’été dernier, mais surtout, de rencontrer les nouvelles! J’ai aussi vraiment hâte de pouvoir me baigner dans le lac avec les filles, ça fait tellement du bien quand il fait chaud!

Quelque chose que tu aimes ces temps-ci?

Ces temps-ci, j’adore écouter l’album Sadnecessary de l’artiste Milky Chance. Sa musique me permet de me détendre quand je suis stressée et elle me rappelle de bons souvenirs. Au mois d’avril dernier, je suis allé voir le concert à Montréal avec mes amies du camp alors à chaque fois que j’entends une des chansons, je pense aux beaux moments passés avec les filles.

Être une monitrice. Commentaires?

Meilleure expérience au monde. C’est une occasion en or d’apprendre à connaître tellement de filles fantastiques, d’échanger sur différentes cultures et surtout développer des liens d’amitiés avec des personnes exceptionnelles. C’est vraiment un parcours qui nous permet de nous épanouir et découvrir plus sur soi.

Autres choses à ajouter?

Carpe diem. En fait, j’ai dû analyse cette maxime pour mon cours de philosophie. Elle me rend heureuse et me fait réfléchir alors partageons le mot, il faut beau!

 

Cliquez ici pour rencontrer d'autres monitrices!